Tombouctou: Per diem ou la gangrène qui affecte les ateliers et les foras. « Certains dès qu’ils arrivent, ce n’est pas pour connaître le thème du jour, mais plutôt pour chercher à connaître les frais de déplacement ».

Mikado:

By:

Posted in:


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :