La Garde Nationale du Mali présentée aux stagiaires de l’EGM

Royalmedia

Dans le cadre du module Capacité et Emploi des Armées et Service, les Chefs d’État-major et Directeurs de Services animent des conférences à tour de rôle à l’École de Guerre du Mali (EGM) sise à Badalabougou. Cette série de conférences a pour but de renforcer les connaissances interarmées des auditeurs qui entament une scolarité de haut niveau. Un autre objectif de ces échanges est d’ouvrir une fenêtre permettant aux futurs brevetés de se faire une idée de la complexité des taches exécutées par ces chefs militaires, de hauts gradés ayant presque « blanchi le harnais ».
C’est dans ce cadre que le Chef d’État-Major de la Garde Nationale du Mali, le Général de Brigade Élisée Jean DAO a été accueilli le lundi 9 janviers 2023 à Badalabougou par le Directeur de l’EGM, le Général de Division Oumar DAO en compagnie de ses cadres pour animer une conférence sur les Capacités Opérationnelles et l’Emploi de la Garde Nationale. Pour la circonstance, le CEM GNM était accompagné par le Colonel Abdrahamane KEITA, Inspecteur en Chef, le Colonel Moussa DIALLO, Sous-CEM Finance, le Colonel Mamady N’Fani DIAKITE, Sous-CEM Opération et le Colonel Abdrahamane GUINDO, Sous-CEM des Ressources Humaines, tous brevetés d’École de Guerre respectivement du Mali, de Russie, des États Unis et de la Mauritanie.
En effet, l’EGM est un véritable creuset de la pensée militaire, où germent des idées originales devant permettre au Chef d’État-Major Général des Armées ou au niveau politique de prendre des décisions éclairées. C’est un véritable laboratoire, siège de réflexion critique, qui entend produire des officiers capables d’impacter positivement les pratiques comme outil véritables de préparation de l’avenir dans notre contexte de guerre asymétrique. C’est pourquoi, des questions importantes sont observées et analysées à travers le prisme de l’évolution opérationnelle sous des angles, géopolitique, stratégique et historique. L’intérêt national est l’élément principale de la grille d’analyse pour ces aspirants aux hautes fonctions civiles et militaires.
Ainsi, après un rappel sur l’historique de la Garde Nationale et de ses missions, le conférencier a mis en exergue :
Les contrats opérationnels et les capacités opérationnelles ;
La restructuration organique et opérationnelle ;
La doctrine d’emploi et le processus Préparation Opérationnelle avant déploiement pour enfin aboutir sur les défis et perspectives de la Garde Nationale.
Au terme de sa présentation, le Général a tenu à encourager les vingt-cinq (25) auditeurs de la 2ème Promotion de l’EG issus des Armées et Directions des Forces Armées Maliennes dont onze (11) de l’Armée de Terre, deux (02) de l’Armée de l’Air, trois (03) de la Garde Nationale du Mali, quatre (04) de la Gendarmerie, trois du Génie Militaire, un (01) de la Transmission et un (01) de la DMHTA. A ces auditeurs, il a demandé de continuer le réflexe de la lecture, de lire, et de lire beaucoup, de découvrir comment les défis actuels sont pensés et résolus sous d’autres cieux, en un mot de s’inscrire profondément dans la voie de la recherche.
Enfin, le Directeur des Études Supérieures Interarmées de Défense, le Colonel-major Yacouba SANOGO a remercié le Général DAO pour la qualité de son exposé et la clairvoyance des idées avancées qui d’ailleurs attestent à suffisance ses expériences opérationnelles.

Royalmedia
Royalmedia

By:

Posted in:


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :